Vive La France!

Les résultats des élections présidentielles en France ont laissé l’Union Européenne pousser un très grand soupir de soulagement. La peur d’avoir un gouvernement d’extrême droite au pouvoir en France, qui à son tour aurait surement conduit à la désintégration de l’Union Européenne, a été apaisée (du moins pour l’instant) et il parait que Macron, qui est un promoteur très fort de l’UE, va associer ses forces avec Angela Merkel pour faire que les négociations du Brexit soient les plus difficiles et les plus chères possibles pour le Royaume Uni.

De toute façon Macron a déjà surmonté le premier obstacle, qui était de gagner l’élection présidentielle. Maintenant il doit travailler très dur pour essayer de convaincre les électeurs français. Il y a eu plusieurs millions qui n’ont pas voté parce qu’ils n’auraient jamais considéré voter pour une nationaliste d’extrême droite comme Le Pen, mais, en même temps, ils n’auraient pas voté pour Macron parce que

beaucoup de français le considèrent, malgré sa jeunesse, comme un représentant de la vieille politique puisqu’il était ministre dans le gouvernement de François Hollande.

Macron doit donc travailler très dur pour convaincre ses électeurs de gauche et aussi de droite. Il est le Président de la République le plus jeune depuis Napoléon, qui a gouverné en France il y a deux siècles. Sa jeunesse, son manque d’expérience et une population française très sceptique, signifient que lui et son parti politique ‘En Marche’ auront une lutte difficile pour les convaincre sur ses politiques en faveur des entreprises, qui surtout vont déréguler le marché du travail afin de créer de nouveaux emplois et surtout des emplois qui sont respectueux de l’environnement. On verra si Macron et ‘En Marche’ peuvent gagner les sièges suffisants au parlement pour pouvoir défendre ses politiques.

Ces derniers temps et en particulier depuis la crise, les français sont devenus très intéressés par l’achat de propriétés en Espagne. La France est le pays de l’Union Européenne qui achète la plupart des biens en Espagne après les Britanniques, qui actuellement sont en train de négocier le problème du Brexit, et suivis par les Russes, Belges, Allemands et Suèdois. Tous ont acheté plus de propriétés qu’en 2007. Les belges par exemple n’étaient même pas sur la liste des top vingt acheteurs étrangers en 2007.

Maintenant que Frexit n’est pas encore une menace et en même temps que les acheteurs français n’ont pas de risque à l’échange, les résultats des élections françaises ont ouvert les portes à une augmentation encore plus grande du nombre d’acheteurs français qui cherchent des propriétés de bonne qualité au soleil d’Espagne. Historiquement le comportement des acheteurs étrangers et leurs intérêts

croissants pour le marché en Espagne ont anticipé une augmentation positive du marché immobilier en Espagne. Depuis 2011, le nombre d’acheteurs étrangers a commencé à croitre et en particulier, les acheteurs des pays plus riches de l’Union Européenne. Tout indique que le voisin au nord de l’Espagne croit fermement que le marché immobilier en Espagne est en très bonne forme et un bon rapport qualité prix pour l’investissement dans une deuxième résidence en Espagne.

En raison de la popularité des propriétés en Espagne pour les clients français, les banques espagnoles ont hâte de prêter aux clients francophones et elles ont conçu des produits hypothécaires espagnols en pensant à eux. Fluent Finance Abroad est un des brokers hypothécaires les plus grands en Espagne et nous sommes ravis d’aider les clients francophones en leur cherchant les meilleures conditions pour leur hypothèque en Espagne. Nous pouvons communiquer avec les clients francophones dans leur propre langue et les aider avec le processus d’achat en Espagne du début à la fin